Aion Lore

Etude des ruines balaurs

Etudes des ruines balaurs vol. 2

– l’Autel du Dragon pourpre –

Encore une fois, ma gratitude la plus sincère va aux Artisans Associés de Sanctum pour le soutien financier apporté à ces fouilles.

Les ruines balaurs font partie des sites les mieux conservés d’Atréia. Le fait que les Sapiens s’en servent comme lieu de culte y est pour beaucoup. De fait, ils nous permettent d’étudier avec précision la culture pré-Cataclysme.

Vue d’ensemble

L’Autel du Dragon pourpre se trouve dans une vallée encaissée, dans la forêt de Tolbas méridionale de Verteron.

Il se trouve sous une cascade. De fait, l’érosion a endommagé une grande partie de l’extérieur du temple, mais l’autel, à l’intérieur, est resté intact. Ce dernier est composé de grands blocs de pierre et semble voué au Seigneur Dragon Meslamtaeda. La roche qui le compose semble provenir d’une région lointaine et a certainement dû être transportée sur une longue distance.

L’autel est enseveli sous des offrandes de Kralls, ce qui semble indiquer que ces derniers s’en servent toujours comme lieu de culte. Fort heureusement, le temple était vide lors de notre visite, mais de nombreuses chansons et légendes populaires mentionnent la présence de Kralls dans cet endroit (voir appendice).

L’Autel du Dragon pourpre et les Kralls Tursins

L’autel prouve que les Balaurs et les Kralls Tursins ont entretenu des liens très proches. Les Seigneurs Dragons se firent passer pour des dieux et en retirèrent un grand pouvoir sur les Sapiens. Les Kralls vénéraient Meslamtaeda en tant que “Seigneur de la Mort et de la Peur” et lui offraient régulièrement des offrandes pour apaiser son courroux.

Après la défaite des Balaurs durant la Guerre du Millénium, les Sapiens perdirent une grande partie de leur territoire au profit des humains. Les Kralls Tursins furent chassés de la région de l’autel et se durent se replier dans la zone désormais connue sous le nom de Garnison des Tursins.

Structure et style de l’autel

On remarque deux styles architecturaux bien distincts. On peut y observer des décorations en forme de cornes, de serpents et de chaînes, typiques des Balaurs.

Toutefois, ces motifs sont travaillés à la manière un peu rudimentaire des Kralls. On n’y trouve aucune trace des ornements d’or et d’ivoire pourtant typiques de l’architecture balaur de cette époque.

Urne de pierre et documents recouvré

Une jarre de pierre a été retrouvée près de l’autel. Elle contenait un livre relié en cuir, en relativement mauvais état. Il était en langage krall, mais d’après ce que j’ai pu traduire, il semblerait qu’il s’agisse d’un livre de rituels. On y parle surtout de sacrifices sanglants, mais il est impossible de déterminer si l’on sacrifiait des animaux ou des Kralls. Des caractères hiéroglyphiques incompréhensibles parsèment le texte. Je ne suis pas encore en mesure de déterminer s’il s’agit d’une version antique du langage krall ou s’il s’agit de la langue des Balaurs.

La jarre de pierre contenait également des colliers de perles et des anneaux de fer qui remontent à une époque pré-Cataclysme. Ces pièces ne montrent aucune trace d’usure. Il s’agirait donc de bijoux destinés uniquement aux offrandes.

Détail amusant : ces bijoux sont faits à la taille des Kralls ce qu’ils considèrent comme un anneau pourrait aisément servir de collier à un humain.

Signification des inscriptions

Les inscriptions présentes sur la pierre de l’autel et sur les murs n’ont pas pu être déchiffrées. Elles ont malheureusement été tellement usées par le temps et le passage de l’eau que leur transcription est presque impossible. Il ne s’agit ni de krall ni de balaur.

Il est possible qu’il s’agisse du même type de caractères hiéroglyphiques que ceux du livre, mais l’usure ne permet aucune certitude. Nous supposons qu’il s’agit de chants religieux, utilisés lors des rituels.

Questions en suspens

Plusieurs détails semblent indiquer que l’autel contenait autrefois une statue de Meslamtaeda.

Toutefois, nous n’avons pu trouver aucune trace de cette statue pour l’instant. Elle a pu être déplacée par des Kralls vénérant Meslamtaeda, ou encore volée par des pillards humains. Ces hypothèses fourniraient un bon point de départ pour des recherches futures.

Appendice – chanson populaire

Kraark kraark !

Quatre Kralls au tambour !

Trois Kralls allument la flamme !

Kraak kraark !

Deux Kralls entonnent le chant !

Un Krall prend le couteau !

Grrrk grark !

Le Seigneur Dragon sourit !

Show More

Elano

Administrateur du réseau de sites LF Strat ! Joueur de MMO depuis tout jeune!

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Check Also
Close
Back to top button
LF Strat | Aion