Aion Lore

L’enfant qui fut offert au Dragon

élu martyr

Autrefois, les Maus de la Toison rouge servaient le Balaur. Comme preuve de leur loyauté, chaque fois que se levait la pleine lune, ces derniers devaient offrir un de leurs enfants en sacrifice à leur maître.

La nuit précédant la pleine lune, les chamanes se réunissaient et décidaient lequel des jeunes Maus serait élu martyr. Le lendemain matin, un drapeau blanc flottait devant la maison de l’enfant.

Bien qu’accablés, les parents savaient que ce sacrifice était un véritable honneur en cela qu’il apportait force et protection au Balaur.

Un jour, ce fut un jeune Mau du nom de Namokata qui fut choisi. Ses parents étant morts alors qu’il était tout jeune, c’est sa grand-mère qui l’avait élevé dans leur hutte, au beau milieu des bois.

On disait de lui qu’il entendait des choses que les autres enfants Maus étaient incapables de percevoir. Tout le monde, dans le village, le trouvait étrange, un peu effrayant même, et estimait qu’il ne leur manquerait pas s’il devait être mangé par le Balaur.

Le jour précédant le sacrifice, on lui interdit de boire et de manger quoi que ce fut d’autre que de l’eau de source, afin qu’il purifiât son corps de toute corruption. A la tombée du crépuscule, il fut emmené dans une clairière de la forêt et abandonné là, seul, ou il attendit l’arrivée du Balaur.

Namokata attendit patiemment, sans qu’une seule seconde la peur ne s’empare de lui.

Même les voix étranges qui murmuraient à ses oreilles, comme celles des pins bruissant les uns contre les autres, ne l’effrayèrent pas. Calme, il les écouta.

Elles lui révélèrent qu’elles étaient les esprits des enfants morts dans cette clairière, lui conseillèrent de fuir. Mais il n’en fit rien. Il n’avait pas peur.

Voyant que Namokata était serein, les esprits des enfants sacrifiés réalisèrent qu’il était peut-être celui qui les sauverait.

Subjugué, Namokata vit alors une lame aussi fine qu’une feuille et brillante comme la lune apparaître à ses pieds. “Cette lame est née de toutes les années qui nous ont été dérobées”, lui dirent les spectres.

“Prends-la et éventre le Balaur. Nos corps gisent dans son ventre. Enterre-nous afin que nous puissions enfin reposer en paix.”

Entendant alors les pas tonitruants du Balaur traversant la forêt, Namokata saisit l’épée et attendit.

Trop gras pour voler, le Balaur entra dans la clairière, la panse pendante remplie des corps des enfants qu’il avait dévorés, et Namokata se rua sur lui en hurlant.

D’un coup de lame rageur, il éventra le Balaur, libérant de leur prison de chair les cadavres des enfants. “Merci…”, dirent les spectres en retournant à leurs corps, prêts à l’inhumation.

Depuis ce jour, plus aucun enfant mau ne fut jamais sacrifié au Balaur.

Show More

Elano

Administrateur du réseau de sites LF Strat ! Joueur de MMO depuis tout jeune!

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Check Also
Close
Back to top button
LF Strat | Aion