L'histoire d'Aion

L’histoire de l’éther

L’éther : Introduction :

Dans un acte désespéré, Aion décida que les humains avaient besoin d’une force puissante pour contrer ces viles créatures et imprégna douze des humains les plus dévoués de sa force vitale, l’Éther, créant ainsi les Seigneurs Empyréens.
L’Histoire d’Atreia d’après Rafaela Semperti ; Chapitre III, Paragraphe 1.

Pour se venger de l’insoumission de ses sujets balaurs, Aion créa les douze Seigneurs empyréens en imprégnant des humains de sa propre énergie éthérée. Ces douze êtres d’une incroyable beauté possédaient une puissance inégalée dans Atréia et pouvaient, grâce à leurs pouvoirs éthérés, s’envoler comme les Balaurs.
L’Histoire d’Atreia d’après Kinéas, Praefectus Castrorum des Archons d’Asmodae ; Chapitre III, Paragraphe 1.

Aion importa l’Éther, Son Essence Vitale, en Atreia au moment de créer le Monde, mais à ce moment, l’Éther ne constituait que l’essence de la vie et la Tour de l’Éternité.
Ce n’est qu’avec la création des douze Seigneurs Empyréens que l’Éther devint une « arme ». Cet Éther coule dans les veines empyréennes comme le sang dans les veines humaines.

Le Bouclier qui protégeait la Tour de l’Éternité était également entièrement constitué d’Éther.
Quand la Tour et le Bouclier furent détruits, une partie de leur Éther se déversa dans le Monde et en imprégna chaque objet et chaque être vivant.
Il se fixa également dans l’air, dans certaines régions plus que d’autres. C’est grâce à cet Éther que les Daevas peuvent voler. L’autre partie, la plus importante, devint les Abysses, l’âme d’Atreia.

L’éther Abyssal :

Ils découvrirent des portails menant à un royaume mystérieux où d’énormes blocs de la Tour flottaient tels des îles au milieu d’un océan d’Éther.
L’Histoire d’Atreia d’après Rafaela Semperti ; Chapitre VII, Paragraphe 1.

Ils trouvèrent un monde regorgeant d’Éther, jonché de vestiges de l’antique Atréia que l’on pensait perdus.
L’Histoire d’Atreia d’après Rafaela Semperti ; Chapitre VII, Paragraphe 2.

L’Éther qui alimentait autrefois nos pouvoirs y était présent en abondance.
L’Histoire d’Atreia d’après Kinéas, Praefectus Castrorum des Archons d’Asmodae ; Chapitre VII, Paragraphe 2.

Plusieurs centaines d’années après l’effondrement de la Tour et l’Éternité, des morceaux de celle-ci se mirent à léviter dans les airs. Ces morceaux, vestiges de la grandeur d’Aion, flottent dans une mer d’Éther. Ce groupe d’îlots navigant dans cette mer étherique n’est autre que les Abysses, la plus grande source d’Éther d’Atreia. Malheureusement elle s’amenuise très vite car elle déverse sa substance dans tout le Monde. Et sans l’Éther des Abysses, Atreia n’est plus…

L’Éther abyssale est de l’Éther brut, les Daevas ne peuvent pas l’utiliser, à part pour voler.

L’éssence vitale

Il y a de cela des millénaires, notre dieu Aion créa Atréia, un monde plein de vie et de couleurs. Il conçut également la Tour de l’Eternité traversant le coeur de notre terre et l’imprégna de l’Ether, l’essence même de sa vie.
L’Histoire d’Atreia d’après Rafaela Semperti ; Chapitre I, Paragraphe 1.

Les Abysses absorbent l’Ether, comme de l’eau qui s’engouffre dans une crevasse. L’Ether se fait de plus en plus rare à chaque minute. Bientôt, cette hémorragie affectera nos Daevas et notre planète. L’intégrité d’Atréia est encore maintenue par les liens éthérés tissés par Siel et Israphel lorsqu’ils se sont sacrifiés en offrant l’Ether de leur propre corps.
L’Histoire d’Atreia d’après Kinéas, Praefectus Castrorum des Archons d’Asmodae ; Chapitre VII, Paragraphe 5.

L’essence vitale est une forme d’Éther qui constitue l’âme de chaque chose en Atreia. Les Daevas peuvent l’extraire de toute ressource pouvant être collectée grâce à leur maîtrise de l’Éther. Il en résulte que le Daeva peut extraire « l’âme » d’une plante, d’un minerai, d’une herbe, d’un cristal, etc… et donc d’en obtenir son essence vitale, l’Éther qui le constitue. Le Daeva aura dans son inventaire l’Éther de la ressource sous la forme de celle-ci.

A l’inverse, les fragments d’Éther peuvent être transformés par les Daevas en ressources en dépensant un peu de leur énergie divine. Il s’agit de la « métamorphose ».

– Cette article à été écrit à l’aide du site : Aion Univers-Virtuels.net

Voir plus

Elano

Administrateur du réseau de sites LF Strat ! Joueur de MMO depuis tout jeune!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
LF Strat | Aion