L'histoire d'Aion

Washrag – Livre de comptes du Nuage noir

Lavette

– Vendez ce que vous avez –

– Pas ce qu’ils veulent –

Segodinerk

Segodinerk changea le monde pour les Négociants que nous sommes.

CHAPITRE 1 : Qu’est-ce qu’une bonne lavette ?

Pensez à la façon dont vous faites le ménage dans votre boutique. Avez-vous une solution nettoyante différente par catégorie d’objet, et passez-vous amoureusement le chamois sur chacun d’eux avant de passer au suivant ?

Bien sûr que non ! Vous n’utilisez qu’un seul produit et un seul chiffon mouillé. Il est là pour récupérer toute la saleté dont vous ne voulez pas. Ce faisant, il se salit, mais il fait son office.

Eh oui, il nettoie. Et, ce faisant, il vous permet de gagner des Kinah.

Mais comment en gagner d’autres, me demanderez-vous ? C’est simple, il suffit de devenir la lavette dont tout le monde a besoin. Et je vais vous expliquer comment faire !

CHAPITRE 4 : Tuer vos clients pour s’amuser et… faire faillite

Gomurinerk pour sa part n’apprit pas à devenir une lavette.

Ayant trop peur de perdre sa clientèle, Gomurinerk chercha les offres les plus extravagantes. Les efforts déployés pour trouver la marchandise, se faire livrer et en assurer le transport le laissèrent presque sans le moindre sou. Ses ventes ne lui rapportaient que quelques Kinah… et encore, seulement si son client voulait encore du produit en question après tout le temps passé à l’attendre.

Son problème de rentabilité atteint son apogée lorsqu’un client lui demanda un Dryac venimeux.

Vous aurez remarqué que je dis « client » et non « Daeva ». Le client en question, Homarn, n’avait que seize ans et n’avait pas encore fait son Ascension. Faisant fi du règlement des Marchands du Nuage Noir qui stipule qu’aucun Shugo ne peut faire commerce de produits vivants toxiques, Gomurinerk décida d’agir comme il l’entendait. Il avait foi dans le vieux dicton :

« Donne au client tout ce qu’il demande et fais-lui payer le double. »

Ah, si seulement il avait été une vraie lavette !

Comme l’on pouvait s’y attendre, Gomurinerk parvint à mettre la main sur un Drynac venimeux. Pendant des mois, il concocta ses propres tranquillisants et arpenta les sentiers du désert, transportant sa proie dans une cage qu’il avait construite lui-même.

Homarn paya généreusement Gomurinerk pour ses services et tendit la main pour s’emparer de sa nouvelle acquisition…

Le poison ne fit qu’un tour dans ses veines ! Homarn mourut sur le coup, alors même que sa famille, par ailleurs fort influente, assistait à sa fin. A ce jour, les Marchands du Nuage Noir n’ont toujours pas le droit de faire affaire dans le quartier d’où était originaire Homarn.

CHAPITRE 23 : La lavette qui est en vous

Comme tous les exemples précédents, bons et mauvais, vous l’ont montré : devenir une véritable lavette, c’est plus qu’un simple geste, c’est un état d’esprit.

Cet état d’esprit vous permet de vendre ce que vous avez sous la main. Inutile de partir à la chasse au produit rare et dangereux. Inutile de proposer des familiers aussi mortels que mignons à vos clients.

Commencez par dire : « Non, non, Daeva. Ce que vous voulez vraiment, c’est… ».(*) Puis présentez-lui des arguments convaincants. Vous ne pouvez pas échouer !

(*) REMARQUE : il est conseillé aux Marchands du Nuage Noir se faisant passer pour des Shugos normaux d’opter pour une formulation telle que : « Non, nyark. Daeva plutôt dans le besoin de… »

ANNEXE : Quelques questions pour vous aider à démarrer

1) Quels produits se vendent mal ? Pourquoi ?

2) Pour quelle raison un Daeva voudrait-il ce produit ?

2.5) Analysez la demande ! Mettez-vous dans la peau d’un Daeva, homme ou femme, jeune ou vieux, Élyséen ou Asmodien, pourvu qu’il soit stupide… Voyez le produit tel que le voient les Daevas.

3) Quels mots avez-vous utilisés ? Pouvez-vous évoquer des sentiments plus forts avec des mots appropriés ?

Voir plus

Elano

Administrateur du réseau de sites LF Strat ! Joueur de MMO depuis tout jeune!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
LF Strat | Aion